Intégrer
A Dunkerque, 8 patientes atteintes de cancer ont ainsi débuté un cycle de 10 séances en voile habitable, encadrés par des enseignants en activités physique adaptée et des professionnels de la voile. Par ces expérimentations, que la fédération souhaite multiplier sur l’ensemble des territoires, l’objectif est d’évaluer les bénéfices de la voile dans toutes les dimensions de la santé, physique, mentale et sociale, à travers la mise en place de protocoles d’évaluation. Ainsi, « Les sirènes de l’espoir », comme elles se sont elles-mêmes baptisées, évalueront avec les équipes de l’université les impacts de leur pratique voile sur la qualité de leur sommeil, leur fatigabilité, leur estime de soi, leur niveau d’anxiété et la perception qu’elles ont de la qualité de leur vie.
Mots-clés :
sportsanté cancer cancerologie dunkerque
Ajouté(e) :
31/10/2022 à 12:58
Vues :
208
Copyright :
FFVoile / Overlap
ID :
33126